Catherine Lasalle

Sophrologie - Psychothérapie
6 ruelle gouy, 78250 Mézy sur seine

 

Tél : 06 50 16 11 02
sur rendez-vous

Thérapie Empathique à Meulan en Yvelines : à 30 minutes de Mantes La Jolie

 


La thérapie empathique

Thérapie intégrative élaborée par Isabelle Filliozat, qui s’inscrit dans le courant humaniste, le paradigme de l’attachement et la psychologie positive.

Elle intègre les outils et perspectives théoriques pertinentes de différentes approches dont :
 - l’Analyse Transactionnelle
- la Gestalt
- le travail reichien
- la systémie
- les travaux de psychologie sociale
- les neurosciences

 

 

 


En pratique

A partir d'une demande ou d'un problème formulé, je vous accompagne pour identifier et clarifier ensemble quelle est la problématique que cela dissimule et le(s) blocage(s) que cela entraine dans votre corps peut-être ou dans l'expression de vos émotions ou encore dans vos relations.

Plus concrètement, au travers d'échanges intéractifs, d'explorations émotionnelles, de mises en situations et d'éclairages théoriques pertinents, je vous accompagne vers la levée de ce(s) blocage(s) qui entraineront des prises de conscience profondes sources de changement.

La thérapie empathique s'appuie sur :

La théorie du développement de l’humain 

L’enfant grandit en s’adaptant à son environnement.
Les deux besoins fondamentaux de l’humain sont l’attachement et la liberté.
S’ils sont nourris de manière appropriée, et si un trauma ne vient pas rompre le cours de l’existence, l’enfant se développe harmonieusement en relation avec son environnement.
Si un besoin n’est pas rempli, le corps et le psychisme de l’enfant réagissent en conséquence. Toute carence ou dysharmonie dans la satisfaction de ces besoins fondamentaux va être à l’origine de développement de tentatives d’adaptations à la situation, qui seront autant de symptômes.

La théorisation du stress et du traumatisme 

Lorsque l’organisme rencontre un accident, un agent stresseur, il y a trauma, stress.  Le corps réagit par la fuite, l’attaque ou le figement.
Quand la régulation naturelle de l’organisme ne peut pas se faire (pleurs, tremblements, émotions, décharge énergétique), quand l’énergie reste bloquée, que la personne ne peut parler, exprimer ses émotions et intégrer ce qui lui est arrivé, le trauma devient traumatisme. Le stress inhibe le processus de dépassement de l’expérience, l’humain s’adapte, son développement continue sur une base inappropriée.
La personne élabore des croyances, développe des comportements, des attitudes sociales et des réactions émotionnelles lui permettant de continuer à vivre en contenant ses affects.

Citations d'Isabelle Filliozat

"Une émotion peut en cacher une autre. Dans nos familles, certaines émotions étaient acceptables, et d'autres pas. Eduqués à dissimuler notre moi véritable, nous déchargeons nos tensions en déguisant nos émotions."

L'intellignence du coeur , 1997

"La où mes émotions d'enfance restent refoulées, je ne peux percevoir la réalité des besoins de mon enfant. Je vais soit projeter mes propres besoins, forcément démesurés puisque frustrés depuis longtemps, soit nier tout besoin pour ne pas sentir ma souffrance."

"Respecter les émotions de l'enfant, c'est lui permettre de sentir qui il est"

Au coeur des émotions de l'enfant, 1999

"Une seule certitude, l'enfant ne cherche ni à tendre un piège à ses parents, ni à les tester. Il n'en a tout simplement pas les capacités intellectuelles. Les caprices, nous allons le constatez tout au long de ce livre, sont en réalité des réponses du cerveau de l'enfant à des situations trop complexes pour lui."

J'ai tout essayé, 2011